Cuisin’hier d’aujourd’hui

Cuisine facile et économe pour les busy women d’aujourd’hui et qui comme les femmes d’hier adorent cuisiner..

  • Accueil
  • > Archives pour janvier 2011

27 janvier, 2011

Extra fondant marron chocolat

Classé dans : Mini'z sucrées — graziella @ 18:26

Hum… ça faisait longtemps que je n’ai pas fait de gâteau… lol depuis samedi seulement…. Bon juste après ce début de semaine très très mouvementé… un petit réconfort s’impose…. Ma résolution…. Essayer de faire au moins une recette des MILLIERS DE RECETTES que j’emmagasine en les contemplant sans jamais passer à l’acte… les ingrédients sont là….alors on y va !

divers0092.jpg

Ingrédients : 100g de chocolat – 100g de beurre – 350g de crème de marron – 3 œufs – 25g de farine

Etape 1 : Faites fondre le beurre et le chocolat au bain marie

Etape 2 : Ajouter la crème de marron

Etape 3 : Ajouter les œufs un par un

Etape 4 : Ajouter la farine

Etape 5 : Remplir un moule de votre choix (moi c’était pour inaugurer ma plaque de mini fours !!!!) et cuire 20min pour un gâteau entier et un peu moins pour les miniz (12min).

divers0061.jpgdivers0082.jpg

Vous pouvez agrémenter de zeste de clémentine….ça déchire ! Fondant à souhait…un vrai régal pour les cafés gourmands… une crème anglaise à la clémentine ??? why not !? (pas pour moi today mais la prochaine fois sûr !)

Mini pizza : mozzarella olive verte

Classé dans : Starters... — graziella @ 12:43

Rien de bien extraordinaire, juste une petite recette pour les apéritifs…et croyez moi, ça part beaucoup beaucoup plus vite qu’une pizza normale!

divers026.jpg

Ingrédients : 

Pâte à pizza : 350g de farine – 1cs d’huile d’olive – sel – 110g d’eau – 20g de levure boulanger – 10+90g de lait

Garniture : Sauce tomate aux aubergines ou aux cèpes (fait maison avec un caviar d’aubergine ou des cèpes surgelés revenus dans de l’huile d’olive aillée persillée et mixées par la suite) ou achetées en supermarché + mozzarella et olive verte coupées en 2.

Etape 1 : Mettre de l’eau + lait + levure dans le bol : 1min – 37° – V2

Etape 2 : Ajouter  le reste des ingrédients : 1min30 – EPI puis 10s vitesse sens inverse pour former la boule : REPOS 45min recouvert d’un linge dans un endroit tempéré

Etape 3 : Etaler la pâte et faites des petits ronds à l’aide du petit bouchon  momix.

Etape 4 : Etaler un cc de sauce tomate, un bout de mozza. Mettre au four 20min à 200°. (mon four le programme directement et c’est top)

divers021.jpgdivers020.jpgdivers022.jpg

Etape 5 : Quand le fromage commence à fondre, incruster votre moitié d’olive et continuez la cuisson…

divers024.jpgdivers023.jpg

Petites cuillères au thon (24pièces)

Classé dans : Starters... — graziella @ 12:42

Voilà une petite idée pour donner un « relooking » à vos petites entrées, histoire d’épater la galerie…. Je vous propose de décliner la traditionnelle tarte au thon en petites cuillérées…. Mesdames, messieurs, effet garanti (sachant que je n’ai pas encore le découpoir…donc je me suis débrouillée comme j’ai pu pour que ce soit un minimum présentable)

divers027.jpg

Ingrédients : 

Pâte brisée : 150g de farine – 75g de beurre – 50g d’eau tiède -  sel

Garniture : 2 tomates – 3cs de moutarde – 1 boîte de thon – sel – poivre – 1cc de thym – fromage râpé (environ 135g ou plus pour les inconditionnel(le)s du fromage)

Etape 1 : Mettre tous les ingrédients de la pâte brisée dans le super bol : 45 secondes – fonction EPI

Etape 2 : Mixer les tomates et mélanger tous les ingrédients de la garniture : sel, poivre, thon émietté, tomate.

Etape 3 : Façonner les cuillères : boulettes de pâte de 30g par cuillère.

divers0142.jpgdivers015.jpg

Etape 4 : Mettre un peu de moutarde dans le fond de la cuillère et remplir de la garniture : tomate – thon – fromage râpé

divers018.jpgdivers0191.jpg

Cuire 30min à 180°c.

Servir avec une bonne salade verte, accompagnée de petits morceaux d’ananas et de pomme granny et d’une vinaigrette à l’orange (Jus et zeste)…

Bon appétit ;-)

Mystère, Mystère… plaisir glacé

Classé dans : Mes desserts — graziella @ 12:42

Je suis une inconditionnelle de la crème glacée (même si je n’en parle pas trop dans mes articles…mais ça viendra…)

Mystère, suspens… Ici, à la  réunion, une crème glacée reconnue par tous (les crèmes glacées ADELIS…qui pour moi sont les meilleures du secteur…)

On n’en trouve plus de ces glaces (« suspens ») et honnêtement l’autre marque, ne me plaît guère ! Alors j’ai décidé d’en confectionner un « made in moi » pour me rappeler ce dessert que j’affectionne et surtout qu’il me restait un fond de meringue que j’ai agrémentée de praline !!!! Miam

divers030.jpg

Ingrédients : 

1l de glace à la pistache – 200g de meringues + 1 sachet moulu de pralines

Recette de la dacquoise aux noisettes : ICI

Etape 1 : Mixer vos meringues et le sachet de praline : grossièrement

Etape 2 : Confectionner votre dacquoise et la cuire 10-12min à 180°c.

Etape 3 : Dans vos petits moules individuels ou dans votre cercle inox, placer votre dacquoise, mettre 500ml de crème glacée une couche de mélange praline/meringue, une couche de 500ml du reste de crème glacée et terminer par le mélange meringue/praline.

Note gourmande : Vous pouvez servir ce délicieux dessert sur une crème anglaise au chocolat et n’oubliez pas d’enrober la part ce ce fabuleux mélange : meringues/pralines ;-)

26 janvier, 2011

Fournée de thon germon et sa sauce combava curcuma

Classé dans : Mes petits plats — graziella @ 14:08

divers025.jpg

Merci à fathema du blog horizon lointain, la réunion qui m’a gentiment suggéré cet accompagnement.

Ce soir, ce sera du thon que je vais agrémenter d’une sauce avec les épices bien de chez nous : le combava et le safran… Tout d’abord je vais vous donner les définitions et images (dont je ne suis pas l’auteur…rendons à césar ce qui appartient à césar!) car j’avais envie de faire des petites recherches et de vous montrer un petit peu ce que c’était que toutes ces petites épices qu’on met dans nos plats ici, à la Réunion…. Tout d’abord…

Le combava (ou combawa, cumbava, cumbaba, makrut ou kaffir lime) est un agrume. C’est le nom d’un arbre (Citrus hystrix) et de son fruit. Appartenant à la famille des Rutacées, le combawa est originaire d’Inde. Il a été introduit dans les îles de l’océan Indien à la fin du XIXe siècle

untitledhh.bmpuntitledcc.bmp 

 

 L’arbre de petite taille possède des feuilles rétrécies au centre et des épines sur les branches. Les fleurs blanches donnent naissance à de petits fruits ronds ne dépassant pas 5 à 6 cm de diamètre. L’écorce du fruit à la texture grumeleuse est d’une teinte vert profond. Il est plus petit et plus acide que son proche voisin, le citron.

L’écorce du combava est dotée d’un arôme très intense, rappelant nettement la citronnelle. On l’utilise principalement à la Réunion, à Madagascar et en Asie du Sud-Est (Thaïlande, Cambodge, Viêt Nam, etc.). Son zeste y relève le goût de nombreux plats, comme les rougails de tomates ou les sauces de piment. On utilise le jus pour préparer une boisson désaltérante. Les feuilles sont également utilisées dans la composition de nombreux plats. (issu du lien :http://fr.wikipedia.org/wiki/Combava)

Pour ma part, je vous assure qu’avec un bon ti rougail tomate, dans un bon ti cari poisson…. miam miam et tout simplement miam….

Curcuma et pas safran!!! :  Le curcuma (Curcuma longa) est une plante herbacée rhizomateuse vivace de la famille des Zingibéracées originaire du sud de l’Asie. Parfois appelée safran des Indes, son nom provient du sanskrit kunkuma, arabe كركم, kourkoum, hébreu כרכֹם « karkom ». Il est largement cultivé en Inde mais aussi, à un moindre degré, en Chine, à Taïwan, au Japon, en Birmanie, en Indonésie et en Afrique. Il est connu en Occident depuis l’Antiquité et décrit par Dioscoride dans ses Materia Medica.On utilise le rhizome séché et réduit en poudre comme épice et il entre couramment dans les mélanges d’épices de la cuisine indienne, en particulier le curry mais aussi le mukhavas (mélange indien de graines pris en fin de repas pour favoriser la digestion), Sa saveur est poivrée et très aromatique.

untitledtg.bmpuntitledvg.bmpuntitleddf.bmp

 

 

On le voit partout dans nos plats et je peux vous assurer qu’il doit avoir sa place (peu me contrediront n’est ce pas???)….

Ingrédients : 

2 tranches de thon frais coupés en darnes fines – 2cs d’huile d’olive – 1cc de sel et de poivre – l’équivalent d’un cube à glaçon de persil et de coriandre. (possibilité d’ajouter du piment écrasé pour ceux qui aiment manger épicé !)

25cl de crème liquide légère – 1cs de fécule de maïs – 1cc de safran – Zeste d’un demi combava – sel – poivre (à votre convenance)

Etape 1 : Couper votre poisson et le faire reposer dans la marinade : huile d’olive, persil, coriandre, sel, poivre : mettre au repos 20min avant d’enfourner à 240° pendant 20min. (cuisson four dessus , dessous)

Etape 2 : Confectionner votre sauce avec la base de crème, le safran, et le zeste de combava, le sel et le poivre et la fécule: dans une casserole sur feux doux jusqu’à épaississement.

divers0271.jpgdivers0261.jpg

 

Servir avec une timbale de riz, accompagné d’une rondelle de citron…. Servir votre fournée de thon et nappez de votre sauce…. Bonne dégustation ;-)

Canard massalé de ma belle mère

Classé dans : Mes petits plats — graziella @ 12:00

Je vous livre aujourd’hui une recette qui me vient de ma belle mère, une addict de l’épice ‘’massalé’’ de part leur origine ethnique. Je ne cuisine pratiquement pas cette épice sauf en période de carême indien dans les légumes… eh oui ma belle mère le cuisine tellement bien que je lui laisse le soin de le faire et moi de prendre le temps de déguster….

divers0091.jpg

Ce repas se cuisine souvent le dimanche, on se lève le matin après avoir un bon petit déjeuner et on commence par préparer les épices, pendant que l’on abat le canard ou le coq (suivant la viande que l’on veut cuire pour le midi), bien sûr on prépare de la salade verte et un bon rougail (car croyez moi, aux tables réunionnaises, nous n’avons jamais assez de piment)…

Pendant que ma belle mère s’affaire à son cari, moi je me contente de préparer la salade et j’assure le dessert….

Ingrédients : 1 canard coupé en morceaux – 2 oignons moyens émincés + 6g d’ail écrasées + 5 grains de piments (à votre convenance) – 2 tomates + 1cs rase de curcuma – 2 cs de massalé – Sel, poivre (à votre convenance) – 2 grands verres de vin rouge – Huile pour la cuisson

Etape 1 : Couper votre canard et faire revenir dans votre marmite avec 3cs d’huile. Il faut que les morceaux soient bien dorés et colorés (recouvrir la marmite et laisser 5min en surveillant et en remuant à la mi cuisson) sur feux doux.

divers0021.jpgdivers0031.jpgdivers005.jpg

Etape 2 : Ajouter les oignons et laisser remuer : quand ils deviennent translucides, ajouter  votre massalé et l’ail écrasé : remuer 1minute. Saler et poivrer.

divers007.jpgdivers006.jpg

Etape 3 : Ajouter vos tomates agrémentées de curcuma + 1 verre d’eau chaude : remuer et laisser pendant au moins 5min.

divers004.jpg

Etape 4 : Ajouter vos deux verres de vin rouge + l’équivalent en eau chaude : remuer et couvrir

Laisser une bonne demi heure (suivant la « dureté » de la viande à feu doux, couvercle fermé en remuant toutes les 5min.

Note : Le canard « pays » est une viande assez dure à cuire… Mais c’est tellement bon.. Pour avoir une viande fondante en bouche, n’hésitez pas à  allonger la cuisson sur feu très doux pour que la viande ne forme pas de croûte et qu’elle ne brûle….

Servez avec un riz blanc (12min au micro ondes ou 20min dans la panière de votre super bol :VAROMA V3) et de lamelles de mangues vertes confites…. (je vous donnerais la recette et les photos dès que possible)… en attendant, bonne dégustation….

Salade tomate mozza basilic et quiche aux oignons

Classé dans : Mes petits plats — graziella @ 11:44

divers001.jpg

Je sais, je sais…ce n’est pas une nouveauté tout ça mais je voulais quand même partager ce plat avec vous…Quand il fait bien chaud et qu’on  a pas trop envie de cuisiner…. Disons que c’est l’idée repas à avoir sous le coude ;-)

011.jpg

Ingrédients : 5 grosses tomates bien fermes, 2 boules de mozzarella

Quelques feuilles de basilic frais – 3 cs d’huile d’olive – 1cs de vinaigre alcool coloré –du sel et du poivre

Pâte brisée : 150g de farine – 50g d’eau tiède – 75g de beurre – 1cc de sel –

Garniture : 5 oignons moyens – 20g de beurre – sel, poivre, muscade – 1 pot de 20cl de crème fraîche épaisse – 2 œufs – 200g de cantal (ou fromage de votre choix)

Etape 1 : Confectionner votre pâte en mettant tout dans le super bol : 30s – fonction EPI (ou si vous ne l’avez pas, faire un puit, mettre tous les ingrédients de la pâte et malaxer jusqu’à obtention d’une pâte homogène) : Foncez votre moule à tarte et préchauffer le four à 180°c

Etape 2 : Faire revenir les oignons dans le beurre sur feux doux jusqu’à ce qu’ils deviennent translucide, réserver. Garnir le fond de tarte 0101.jpg

Etape 3 : Mélanger la crème fraîche, les œufs, sel, poivre, noix de muscade : versez la préparation sur le fond de tarte rempli d’oignons cuits. Mettre le fromage râpé et enfournez 25min à 180°c.

009.jpg

Etape 4 : Pendant ce temps, laver et trancher les tomates ainsi que la mozzarella et hachez finement le basilic. Dresser dans un plat et verser dessus l’huile d’olive, le vinaigre ,le sel et le poivre et le basilic ciselé.

Il  ne vous reste plus qu’à passe à table… bon appétit…

23 janvier, 2011

Zandouille massalé aux bringelles (aubergines)

Classé dans : Mes petits plats — graziella @ 20:36

Et voilà que mon mari se met à la cuisine aujourd’hui…Alors ce sera…miam miam miam : andouille massalé aux aubergines… Comme je vous l’ai dit, je lui laisse le soin de faire ce plat (qui est succulent) car moi les repas au massalé, ce ne sont pas ma spécialité…

divers002.jpgdivers003.jpg

Ingrédients : 

1 andouille  coupé en morceaux (pas trop gras sinon c’est écoeurant !)

2 oignons moyens émincés + 6g d’ail écrasées + 5 grains de piments (à votre convenance)

1 tomate + 1cs rase de curcuma

2 cs de massalé

1 mini branche de feuille de caloupilé

Sel, poivre (à votre convenance)

2 aubergines coupés en quartiers (assez gros pour que ça ne disparaisse pas à la cuisson !)

Huile pour la cuisson

Etape 1 : Faire bouillir votre andouille deux fois dans l’eau  et couper en rondelles.

Etape 2 : Ajouter les oignons et laisser remuer : quand ils deviennent translucides, ajouter  votre massalé et l’ail écrasé : remuer 1minute. Saler et poivrer.

Etape 3 : Ajouter votre tomate +  curcuma + piment + feuilles caloupilé et  remuer et laisser pendant au moins 5min.

Etape 4 : Ajouter  l’équivalent en eau chaude + aubergines coupées : remuer et couvrir

Laisser mijoter 20min ( surveiller la cuisson et remuer de temps en temps

Servez avec un riz blanc (12min au micro ondes ou 20min dans la panière de votre super bol :VAROMA V3)

J’aime bien ce plat…je ne le connaissais pas et c’est mon mari qui me l’a fait découvrir…

C’est un plat assez lourd donc ne mettez pas trop d’huile, bien choisir son morceau d’andouille car si c’est trop gras, ça va être écoeurant !

Régalez vous maintenant ;-)  (N’oubliez pas de laissez vos commentaires)

Sauté de courgettes noix de saint jacques sur son lit de tagliatelles maison

Classé dans : Mes petits plats — graziella @ 19:07

J’ai toujours voulu apprendre à faire mes pâtes moi même…. dans mon aventure du  »faire tout maison »… je me suis dit, allez, il me faut une machine à pâte..surtout que si l’on veut manger des pâtes fraîches à la réunion…. FAUT FAIRE PLEURER LE PORTE MONNAIE! Je me suis offert le kitchen aid, avec le pasta party pour Noël et voilà que je me décide à inaugurer ma machine à pâte gracieusement ramené par mon oncle et sa femme de passage à la réunion…Alors  il faut que je me lance….

divers019.jpg

Je prépare tous mes ingrédients :

Pâtes: 500g de farine – 5 œufs – 20g d’huile d’olive – 5g de sel 

Sauté de courgettes au noix de saint jacques : 

3 petites courgettes (300g) –  1 oignon – 4g d’ail écrasées – 1cc de gingembre moulu – 1 cs de sauce d’huître – 3cs de sauce soja – 200g de noix de saint jaques (sans corail)

Etape 1 : Dans mon super bol : Peser tous les ingrédients pour les pâtes : Mix 3min fonction EPI – Mettre à reposer dans un saladier pendant 30min.

Etape 2 : Préparer  les courgettes : les couper en julienne

Emincer l’oignon et écraser l’ail

Mariner les noix de saint jacques dans un peu de sauce soja et la cuillère de gingembre + poivre

Etape 3 : Procéder à la confection des pâtes : (J’ai utilisé mon robot kitchen aid) : Faire 4 pâtons et abaisser dans le laminoir : 3 fois à rouleau 1 (plier chaque fois en 3 jusqu’à ce que ça ne colle plus) puis 2fois sans plier la pâte à rouleau 2. (Épaisseur suffisante pour les tagliatelles)

Note : A « rouleau 2 », moi je coupe chaque pâte abaissée en 2 pour ne pas avoir à batailler avec les pâtes une fois laminées en tagliatelles. 

Mettre les pâtes à sécher sur un sèche pâte – Bien fariner.

divers0101.jpg                                divers0131.jpg

Etape 4 : Faire revenir  les oignons et l’ail et ajouter les courgettes – Laisser cuire pendant  5min et ajouter  la sauce d’huitre et bien remuez : réserver

divers009.jpg

Etape 5 : Faire revenir les noix de saint jacques dans un peu d’huile et  ajouter, une fois qu’elles commencent à dorer, la sauce soja.

divers011.jpg

Ajouter les courgettes et faire revenir 1minute. Réserver.

divers017.jpg

Etape 5 : Mettre de l’eau à bouillir pour les pâtes : cuire 15min. Egouttez vos pâtes et dresser…

 divers0141.jpgdivers016.jpg

bon appétit…

Note : Il faut quand même une certaine organisation pour les pâtes fraîches, je vous conseille de les faire en avance si vous ne voulez pas être en panique dans la cuisine (surtout si vous devez recevoir). Les pâtes fraîches se gardent une semaine dans un sachet congélation au frigo (un pure délice)…

Je ne suis pas une spécialiste des produits de la mer…donc si dans vos commentaires vous pouvez m’en dire plus sur la cuisson des st jacques que j’adooorre…

20 janvier, 2011

Crème brûlée au thermomix- Base entremet  »arlequin »

Classé dans : Mes desserts — graziella @ 10:46

013.jpg

Où quand on ne sait plus quoi faire de ses jaunes d’oeufs…. et qu’on adoooore la crème brûlée….où qu’on souhaite finalement faire une base pour un entremet divin, digne des plus grands pâtissiers (en toute modestie…effet garantie)

Ingrédients crème brûlée: 6 jaunes d’oeufs – 500 g de lait – 40 g de sucre en poudre (80 dans le livre) – 25 g de Maïzena (farine dans le livre) – 1 gousse de vanille – cassonade à saupoudrer (60 g dans le livre)

Etape 1: Mettre le lait dans le bol + gousse de vanille fendue (gratter les graines): Régler 5 min à 100° V 2. Note: je mets aussi la gousse que j’enlève par la suite. Réserver le lait vanillé dans un saladier.

Etape 2: Mettre les jaunes d’oeufs + sucre et mixer 20 sec V 3. Etape 3:Ajouter la farine et mixer 10 sec V 3.Etape 4:Ajouter le lait vanillé et régler 4 min à 80° V 4.Etape 5: Verser la préparation dans des moules à crème brûlée, laisser refroidir à température ambiante, puis mettre au réfrigérateur 2 à 4 heures environ. Au moment de servir, saupoudrer de cassonade et caraméliser le dessus à l’aide d’un petit chalumeau de cuisine. (ou passer sous le grill du four)

MOI, c’était pour la base de l’entremet qu’on appelle  »l’arlequin » donc je ne les ai pas mis dans des ramequins mais dans le moule  »flexiplat ».

Je vais finalement le faire cet ARLEQUIN!!!! = Crème brûlée (ci dessus) - Mousse chocolat noir – Biscuit chocolat - Sirop au rhum…

Ingrédients pour le biscuit chocolat: 2 oeufs – 2 jaunes d’oeufs – 100g + 20g de sucre – 30g de farine – 25g de cacao – 2 blancs d’oeufs

003.jpg

 Etape 1: Dans le KITCHENAID, battre au fouet: les oeufs + les jaunes + 100g de sucre

Etape 2:Faire chauffer le mélange au bain marie (40°) : attention il ne faut pas que ça frémisse! – Mélanger au batteur à nouveau (volume x3) – Incorporer la farine + cacao

Etape 3:Montez les blancs en neige avec les 20g de sucre – Ajouter au mélange précédent en veillant à ne pas casser la préparation (soulevez bien avec la spatule)

Etape 4: Mettre le moule pour biscuit (flexipat ou moule à petits rebords) sur une plaque et verser la préparation – Four à 210°: 12min

Ingrédients pour Mousse au chocolat noir : 150 g de chocolat noir 70%- 30 cl de crème fraîche liquide (300 g) 

004.jpg

Etape 1: Cassez le chocolat noir dans un terrine et faites-le fondre au bain-marie. 

Etape 2: Fouettez la crème fraîche liquide bien froide jusqu’à obtenir une mousse pas trop ferme.Incorporez 1/3 de crème fouettée dans le chocolat encore chaud pour le faire baisser en température, puis incorporez le reste. 

Note : Il faut vraiment bien fouetter le premier tiers sinon vous risquez d’avoir la formation de paillettes (issus du choc entre le froid et le chaud!)

Sirop de rhum:  5 cl d’eau (50 g) – 60 g de sucre – 1 cuillère à soupe de rhum -

005.jpg

Dans une casserole, portez à ébullition le mélange d’eau et de sucre. Retirez la casserole du feu et incorporez le rhum lorsque le sirop est froid, pour que l’alcool ne s’évapore pas. 

Montage de l’arlequin: Posez le cadre sur un plateau plat.
Etape 1: Coupez le biscuit en 2 après avoir puncher avec le sirop au rhum - Posez-le au fond du cadre préalablement posé sur une feuille sulfurisé.
Etape 2: Posez dessus une moitié de crème brûlée, puis versez une partie de la mousse au chocolat noir.
Etape 3: Renouvelez l’opération biscuit, crème brûlée et mousse au chocolat. 
Mettez au congélateur 2 heures minimum.

006.jpg

Note: Préparer les étages en avance ou même la veille, vous gagnerez du temps si vous devez recevoir…N’oubliez pas de le sortir une heure minimum avant de le servir… ne faites pas comme moi!!!! 

1234
 

Pachie's Paradise |
poivre2kampot |
Au Bonheur Du Palais |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | WICH - Le Sandwich Haute Co...
| les recettes illustrées pou...
| Recette? vite! vite!